Loading...
oeuvre

« Je ne suis plus celui que j’ai été… »

Datation: 06 / 2013

Matières: photos imprimées sur coton, gaze, tissus divers, broderie

Dimensions: 96 x 97 cm

Le résumé de  « Javier Marias, Demain dans la bataille, pense à moi, 1994, SS 265/66 » montre excellemment notre déformation, la déformation de tous les êtres humains.

Idée:

Nous avons honte de beaucoup trop de choses, … il n’est pas bien élevé ni civilisé, de se donner à connaître entièrement. Parfois ce sont les origines, les gens cachent quelque chose à leurs maris et même à leurs enfants, ils exècrent leur jeunesse ou leur enfance ou leur âge mûr.

Dans toute biographie il y a un épisode outrageant. Tout s’altère et se déforme au fil de temps. Nous continuons à avoir conscience, que nous gardons des secrets, bien que la plupart soient banals.

„Je ne suis plus celui que j’ai été, j‘ai tourné le dos à mon ancien moi. »

Technique:

Basé sur la citation, brodée au bord de l’œuvre,  j’ai superposé plusieurs couches de tissu synthétique de préférence dans divers nuances de rouge / bordeaux / violet sur un fond noir. Je les ai quiltées et fait fondre grâce à un « sèche-cheveux » haute température. En-dessous il y a des photos de visages humains – prises par moi-même pendant mes voyages et imprimées sur du coton – complétées par des dessins des visages humains  imprimés sur un tissu de gaze pour symboliser l’autre « MOI », la déformation de l’être humain. J’ai expressément créé une œuvre avec une certaine épaisseur avec l’intention de souligner le sens propre et le sens figuré du mot « Déformation ».

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this